0
0
0
s2sdefault

Rapport moral depuis la précédente AG (10 mars 2018) par le Président Abel Douay et demande de quitus

Séquence émotion avec le rappel de notre précédente AG.

Communication

Activités réalisées

Activités à venir

Projets à l’étude 2019-2020. Activités en cours de programmation

Activités Amis de Napoléon III avec nos partenaires et amis

Actualités réalisées et/ou programmées par nos partenaires-Année 2019-2020

membres de lassociation Les Amis de Napoléon III assistant à lAGO
Le président présente le rapport moral

Rapport financier 2018 et prévisionnel 2019 par le Trésorier Bachir Ainouche et demande de quitus.

Échanges et réflexions

Bachir Ainouche

Le trésorier présente le rapport financier

0
0
0
s2sdefault

L’intervention française au Mexique (1862-1867)

Auteur(s) : BOURDEILLE Christian (dir.)

L'intervention française au Mexique (1862-1867), Christian BOURDEILLE (dir.) © Éditions du Cerf 2019

Cet ouvrage correspond au colloque historique qui s’est tenu le 5 juillet 2017 à l’École militaire et a contribué à éclairer l’état de la recherche sur cette campagne menée par la France sur le continent sud-américain.

Présentation par l’éditeur

Hormis la guerre de Crimée et sa politique des nationalités (en Italie et en Roumanie notamment), Napoléon III a eu pour ambition d’intervenir sur le continent américain. Cette guerre du Mexique (1862-1867), si elle continue d’être associée à un échec retentissant, n’en demeure pas moins une tentative importante d’influence politique pour contrer celle, grandissante, des États-Unis. Quatorze auteurs, français et mexicains, étudient ici les principaux éléments de cette campagne, à travers l’opération militaire elle-même, mais aussi les batailles emblématiques et décisives (Puebla, Camerone…), les personnages ainsi que la politique extérieure du Mexique. Ces communications ont été prononcées lors du colloque sous-titré « un conflit inattendu, une amitié naissante », qui s’est tenu le 5 juillet 2017 à l’École militaire de Paris, organisé par l’ambassade du Mexique en France conjointement avec le Service historique de la Défense, le Souvenir napoléonien, la Fondation Napoléon et les Amis de Napoléon III.

Année de publication : 2019Lieu et maison d'édition : Paris, Éditions du CerfNombre de pages : 304 p.
Pour commander : grâce à notre partenaire la Librairie Fontaine Haussmann et aux sites ParisLibraries.fr et  PlaceDesLibraires.fr.

Commentaires du président Abel Douay :

À lui seul, l’intitulé du colloque pouvait surprendre puisqu’il associait à « l’intervention française au Mexique » les termes de « conflit inattendu » et « d’amitié naissante ». De cette apparente contradiction – alors que cette intervention n’était déjà que paradoxes accumulés - l’éclairage ne pouvait venir que des regards croisés entre les hommes des deux camps belligérants de l’époque, en faisant parler les archives bien sûr, mais aussi en confrontant les actuelles analyses des historiens qui, s’éloignant de l’immédiateté de ce conflit d’il y a tout juste 150 ans - qui se solda par le retrait des troupes françaises suivi de la tragique exécution de l’Empereur Maximilien - ont enfin pu dégager, avec un souci d’objectivité que seul le recul autorise, l’apport de la présence française au Mexique et les liens d’amitiés partagés qui, au fil du temps, en sont aujourd’hui la résultante sincère. Ainsi, il n’est pas paradoxal d’accepter qu’une première défaite française le 5 mai 1862 à Puebla ait pu être le fondement pour les Mexicains de leur identité recouvrée comme en atteste la fête nationale du Cinco de Mayo, tandis que, du côté français, une victoire en ces mêmes lieux le 17 mai de l’année suivante sauvait l’honneur de l’armée française entraînant une grande fête à Fontainebleau. Le 30 avril, soixante-cinq légionnaires ne s’étaient-ils pas brillamment défendus et avec acharnement devant plus de deux mille hommes de l’armée mexicaine à Camaron, permettant ainsi à la Légion étrangère de gagner ses lettres de noblesse ?

Si le grand dessein que Napoléon III entrevoyait de cette expédition n’a pu s’accomplir selon ses plans géostratégiques, et que de surcroît la France perdit l’influence considérable, empreinte de sympathie et d’admiration, qu’elle avait sur cette contrée d’Amérique centrale, il n’en reste pas moins que in fine l’un des buts fixés par l’Empereur fut atteint en permettant au Mexique de sortir de l’anarchie qui prévalait dans le pays et, avec le temps, de se donner le régime stable qu’on lui connaît.

De ces destins croisés, au risque de céder à l’uchronie, l’ingérence de Napoléon III eût-elle apporté au Mexique les bienfaits attendus par ceux qui l’ont incité à s’y engager si la guerre de sécession n’avait trouvé son épilogue, imposant le retrait des troupes ? Et eût-elle apporté à la France les bénéfices escomptés ? Rien n’est moins sûr. Après la chute de Maximilien, la paix rétablie et la « République restaurée », l’indépendance acquise ouvrit le pays à sa reconstruction. Une relance de l’économie s’imposait, elle passait par des accords avec l’étranger. Si la France ne fut pas le premier pays européen à y souscrire, la reprise des relations extérieures entamées par l’administration de Porfirio Diaz et le ministère mexicain des Relations extérieures, fin 1879, avec le Ministre des Affaires étrangères du gouvernement de Jules Grévy, Charles de Freycinet, parvint à renouer les relations franco-mexicaines en vue de la signature de nouveaux traités desquels investissements de capitaux et transactions commerciales pourraient être rétablis. Les amis du Mexique, Jules Favre, Léon Gambetta, Émile de Girardin et Victor Hugo voyaient se concrétiser leurs vœux de réconciliation lorsque ce dernier écrivait : « Que vous soyez vainqueurs ou que vous soyez vaincus, la France reste votre sœur, sœur de votre gloire comme de votre malheur ». C’est en considérant que les griefs liés à l’intervention française appartenaient au passé et n’avaient lieu ni à être évoqués ni davantage à réclamer réparations que « l’amitié naissante » put se développer et s’épanouir harmonieusement jusqu’à ce jour. Que n’avons-nous pas su plus tard s’inspirer de l’intelligence de ces accords pour mettre un terme à un autre conflit qui, en Algérie, taisait là encore son nom de « guerre ».

0
0
0
s2sdefault

Avertissement

  Ce thésaurus comporte une table alphabétique des auteurs, suivie d’une table thématique.

  1. La table des auteurs énumère, dans l’ordre alphabétique des patronymes, les noms des rédacteurs des articles publiés. Les titres de leurs travaux y sont en italique, suivis du n° du magazine et de l’année de parution. Les articles d’un même auteur sont rangés de la même façon sous son nom, suivant les dates de parution.

  2. La table thématique signale, en une seule liste alphabétique, les matières et les thèmes traités, les lieux ainsi que les personnages qui ont fait l’objet des études. Le lecteur ne s’étonnera pas de ne point y trouver une référence "Napoléon III", tout simplement parce que la quasi-totalité des articles concerne le souverain. Certains écrits qui se rapportent à sa personnalité se trouvent cependant sous les rubriques "Bonaparte Louis-Napoléon" ou "Empereur".

  3. Les noms de lieux de la table thématique y sont en italique. Par souci de brièveté, les titres complets des travaux n’y sont pas répétés. Un renvoi avec le sigle v. (= voir) invite le lecteur à se reporter à la table des auteurs, au patronyme du rédacteur avec l’indication du numéro et de l’année de parution.

  4. Les tables ne mentionnent pas les rubriques Actualités, Courrier, Éphémérides, Publications… que l’on trouve dans chaque numéro du magazine.

Une mise à jour périodique des tables est effectuée à chaque parution d’un nouveau numéro du magazine.

Lien pour consulter ce thésaurus

0
0
0
s2sdefault

Madame, Monsieur, Cher Adhérent,


Le Souvenir napoléonien nous propose une belle sortie, organisée par son président, M. Christian Bourdeille :

20 Avril 1808/2019.  211ème Anniversaire de la naissance de Napoléon III

souvenirN

 

Programme : 

- 11H : Rendez-vous Salle Claudie Haigneré, Mairie de Gretz-Armainvilliers, pour une conférence dédicace, donnée par David Chanteranne :
« Les 10 rendez-vous qui ont changé le monde »

(Parmi ces rendez-vous, la rencontre Napoléon III – Bismarck)

- 13H Déjeuner d’anniversaire au château de FERRIERES en BRIE

Ancienne demeure de Joseph Fouché, duc d’Otrante et du Baron James de Rothschild, un des derniers grands châteaux construits en France.
(Prévu au déjeuner : Champagne, canapés, entrée, plat, dessert, vin, eau, café) 

- 15H Visite guidée du parc du château avec le séquoia planté par Napoléon III.

- 16h30 : Fin du programme. 

 Participation : 90 euros sans transport par car

Vous pouvez, bien entendu, vous rendre par vos propres moyens (voiture) à cette manifestation.
Et, si le nombre de demandes le justifie, le SN mettra un autocar à disposition.
Merci donc de nous indiquer si vous êtes intéressé(e) par un transport par car.
Le coût (dépendant du nombre d’adhérents) vous sera alors communiqué.
Dans ce cas : 

10H : Rendez-vous devant la gare RER Denfert-Rochereau.
16H30 : Départ de Ferrieres, arrivée à Paris prévue vers 17h30

 Merci de noter : 

- L’inscription se fait auprès du Président du Souvenir napoléonien.
- Le chèque est à transmettre au siège du Souvenir napoléonien, 82 rue de Monceau 75008 Paris

Contacts pour cette manifestation :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tel : 06 43 95 53 18

Bonne réception et bonne sortie !

Pour le Président :
Michel Inglebert
Délégation Paris-Ile de France

0
0
0
s2sdefault

Le N°46 du magazine Napoléon III (Mars/Avril/Mai 2019) est en kiosque ! 

Ce magazine est édité en partenariat avec "Les Amis de Napoléon III".

Nous vous rappelons que les adhérents de notre association bénéficient d'un tarif spécial d'abonnement à cette revue.

Bonne lecture !

NAPOLEON 3 MAG 46

0
0
0
s2sdefault
 

consul president1


 NOUVEAU au Souvenir Napoléonien !!!


 

aigles decouverte

La découverte de l'épopée impériale 
pour le 6 - 15 ans

Des séances exceptionnelles de découverte pour les jeunes de 6 à 18 ans un samedi après-midi  en 3 temps:

1°la découverte d’une page de l’histoire napoléonienne par un historien,

2°Un reconstitueur en tenue d’époque présente son uniforme,

3° la visite d’un lieu prestigieux chargé d’histoire

Prochaine séance : SAMEDI 16 Février 2019  Coups de foudre en Italie !

-David Chanteranne raconte la 1ère campagne d’Italie

-Présentation du soldat « Voltigeur »

-Visite du Château de la Malmaison

                             

Point de rendez-vous :  13H 50 Salle « Europe », 

312, avenue Napoléon Bonaparte. RUEIL MALMAISON

(À 3 minutes du château). 

Si besoin de transport nous contacter !

Inscription obligatoire au SN.

btn Aigles


 atelier histoire

Mercredi 20 Février 18h 

La parole est à Frantz LAURENT, jeune Doctorant et déjà professeur d’histoire-géographie qui viendra VOUS présenter ses recherches en cours

Charlemagne-Émile de Maupas, préfet entré en politique au mitan du XIXe siècle, a commencé à être redécouvert par les historiens du Second Empire depuis une vingtaine d’années. Claude Vigoureux, son premier biographe, a consacré sa thèse de doctorat au rôle de Maupas, comme préfet de police de la Seine, dans la préparation et la mise en œuvre du coup d’État du 2 décembre 1851. La suite de son parcours, pourtant riche et variée, reste donc à explorer. Aussi notre projet de thèse consiste-t-il à étudier sa trajectoire comme notable, de la monarchie de Juillet au début de la Troisième République, en mettant l’accent sur la période du Second Empire qui constitue l’acmé de sa carrière politico-administrative. De sa première sous-préfecture à son adhésion finale au boulangisme, en passant par le ministère de la Police générale, la légation de France à Naples, le Sénat impérial ou encore la préfecture des Bouches-du-Rhône, Maupas a laissé de très nombreuses traces, notamment dans le fonds 607 AP des Archives nationales, inventorié en 2013 et désormais ouvert aux chercheurs. Notre étude devrait permettre de mieux comprendre en quoi ce grand notable a construit sa carrière en mobilisant à la fois un solide capital familial (capital économique, culturel et symbolique) et de multiples réseaux, principalement circonscrits au territoire de l’Aube. Administrateur ou politique ?

Fondation Napoléon

Salle Gourgaud

Inscription obligatoire au SN.


 btn atelier


 Vichy


ANIII Vichy


 Aquitaine

ANIII Aquitaine

 
0
0
0
s2sdefault

Cher (e) s Ami (e) s,

Notre Association a décidé de relancer le voyage en Italie.

Je suis chargé de l'organiser.

Il commence à prendre forme.

  • Dates : 22, 23, 24 et 25 juin, sachant que le 24 juin est l'anniversaire de la bataille de Solférino.
  • Arrivée à Milan le samedi 22 le matin, où un bus nous attendra :
    • Visite des sites "Second empire" de Milan
    • Le soir: départ pour Brescia.
  • Hôtel à Brescia les trois nuits.
  • Bus avec chauffeur les trois jours suivants.
  • Dimanche 23 : tourisme au lac de Garde et environs ; soirée festive.
  • Lundi 24 : visite des sites Second Empire ; j'espère que nous pourrons nous joindre aux cérémonies officielles (demande envoyée mais pas encore de réponse, voir P.S. ci-dessous).
  • Mardi 25 : autres sites historiques et/ou touristiques ; retour à l'aéroport en soirée.

Comme vous le savez, plus nous réserverons tôt plus nous pourrons bénéficier de meilleurs tarifs.

Le budget n’est pas définitivement arrêté, mais il sera de l’ordre de 1.100 € par personne, suivant les activités que nous ferons et les dates auxquelles nous confirmerons les réservations.

J’ai déjà pré-réservé hôtel, vols et autobus pour 20 personnes.

Je vous prie de bien vouloir m’adresser votre réponse, aussitôt que possible et -dans tous les cas- avant le 15 Février prochain.

Un acompte de 300 € par personne servira de confirmation de réservation :

  • Par chèque à l’ordre de : « Les Amis de Napoléon III» et à envoyer à l’adresse suivante :
    Les Amis de Napoléon III, 6 Rue du Val – 95220 HERBLAY.

ou

  • par virement :
    • IBAN : FR 76 1820 6002 7806 3962 7100 107
    • BIC   : AGRIFRPP882.

 

La capacité du bus étant de 49 personnes, des retardataires seront admis –après cette date- mais ils devront s’occuper eux-mêmes des réservations de leurs chambres et de leur transport (Aller et Retour Milan).

Six adhérents m’ayant déjà fait part de leur souhait de participer à ce voyage, celui-ci ne sera pas annulé.

Aspettando la tua riposta – Dans l’attente de votre réponse

Bene amichevole – Bien cordialement,

P.S. :   Je lance un appel à ceux de nos adhérents qui connaissent des membres d’associations italiennes et/ou autorités locales, qui pourraient nous aider à obtenir de participer aux commémorations officielles.                                                                                                  

Bachir AINOUCHE
Trésorier

plombieres Sirmione

Solferino

0
0
0
s2sdefault

Madame, Monsieur,

Le Bureau Culturel Egyptien à Paris a le plaisir de vous annoncer le lancement de l'année culturelle France-Egypte 2019.

À l'occasion de 150ème anniversaire de l'innauguration du Canal de Suez (1869), l'Egypte et la France souhaitent célébrer les liens d'amitié qui les unissent. Valoriser les patrimoines culturels des deux pays, favoriser le dialogue interculturel, donner de la visibilité aux créateurs d'ici et de là-bas, redire et revisiter les liens entre la terre des Pharaons et la patrie des Gaulois... C'est ainsi que 2019 a été proclamée année culturelle France-Egypte.

De nombreux évènements sont prévus de part et d'autre de la Méditérranée. Le Bureau Culturel Egyptien, BCEP, opérateur direct du ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ponctuera l'année de multiples manisfestations notamment au Centre Culturel Egyptien à Paris CCEP. L'ambassade d'Egypte ainsi que l'Institut Français d'Egypte sont les partenaires de cette belle épopée.

Rencontre et exposition, concerts, conférences, ateliers, spectacles de danse, rendez-vous littéraires: le programme est conçu pour satisfaire tous les publics y compris les plus jeunes d'entre eux. De Paris à la province, du Caire à Alexandrie, l'évènement sera largement délocalisé pour toucher les coins et les recoins des deux pays.

Lancement du portail WEB des ressources documentaires du BCEP et du CCEP, mise à l'honneur de "l'Association Souvenir de Ferdinand de Lesseps et du Canal de Suez", solistes de l'Opéra du Caire aux voix de diva, salon de la femme, exposition des poteries de enfants du village de Gournah, fresque murale aux touches néo-pharaoniques, récital musique-poésie, édition parisienne de "Écrire la Méditérranée", expo-vente de produits artisanaux, dégustation de gastronomie égyptienne, spectacles de marionnettes, fête de la musique... Un large éventail qui aura son principal écho à la Grande Halle de la Villette où se tiendra dès mars prochain une exposition hors pair autour de "Toutankhamon".

C'est ainsi que nous espérons faire, avec vous et pour vous, de l'année 2019 une occasion à ne pas manquer pour découvrir et redécouvrir l'Egypte historique mais également l'Egypte contemporaine forte de ses 100 millions d'habitants. Une opportunité d'emprunter le pont qui, par delà la Méditerranée, relie l'Egypte à la France. Ne la manquez pas... Venez nombreux fêter avec nous cette amitié inconditionnelle.

France Egypte

 Bureau culturel

Centre Culturel Egyptien à Paris
CCEP
111 Boulevard St Michel
75005 Paris
Tel : 0156895030
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Web : new.bureaucultureleg.fr

Mercredi 13 février 2019 à 18H30 au centre Cultuel Egyptien CCEP : Vernissage de l'exposition le Canal Egyptien de Suez : 150ème anniversaire et conférence du Dr Wassim El Sissi The story of the Suez Canal

vernissage Suez

0
0
0
s2sdefault

Logo modifie



La chute des États pontificaux, Rome, 1870

Conférence par Laurent Stéfanini, ambassadeur,

Délégué permanent de la France auprès de l’UNESCO

Dimanche 3 février 2019 – 15h30
Musée de la guerre 1870, Place du 2 décembre 1870, Loigny-la-Bataille

Tarif : 2.50 € par personne
Réservation obligatoire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 02 37 36 13 25



ambassadeur



1870, péninsule italienne : les États pontificaux réduits au Latium du pape Pie IX sont de plus en plus menacés par les projets du Roi d’Italie Victor-Emmanuel II. Depuis 10 ans, il mène une politique offensive pour unifier politiquement la péninsule derrière sa couronne. À Rome, le Pape Pie IX s’attache à sauvegarder son indépendance politique. Il obtient le soutien militaire de Napoléon III et reçoit le secours de nombreux volontaires catholiques qui s’engagent parmi les zouaves pontificaux.

Mais en 1870 Napoléon III retire ses troupes pour combattre l’Allemagne. Malgré la résistance (avant tout symbolique) des Zouaves pontificaux, Rome tombe le 20 septembre 1870. C’est la fin de l’existence des États pontificaux. À cette date, le Pape Pie IX perd son pouvoir temporel et se retire au Vatican où il se considère prisonnier. L’année suivante, Rome devient officiellement la capitale du jeune royaume d’Italie.
Après la chute de Rome, de nombreux Zouaves pontificaux français s’engagent dans l’armée française sous le nom de Volontaires de l’Ouest et combattent pendant le conflit franco-allemand. Leur plus haut fait d’arme se situe sur les plaines de Beauce, lors de la bataille de Loigny du 2 décembre 1870.

Laurent Stéfanini, diplomate et fin connaisseur de l’histoire italienne, fera le récit de cet épisode historique qui marque le triomphe des États-Nations dans l’Europe du 19e siècle.

Inscrivez-vous à notre newsletters et soyez informé des prochaines activités.
Notez que vous pouvez facilement et à tout moment vous désincrire en cliquant dans le menu en haut "Newsletter".

Vous pouvez payer les frais des activités avec votre CB Par virement